CMO LEADERS

Prédictions 2023 : notre TOP 10 !

6 min
CMO LEADERS
temps de visionnage :
6 min

Prédictions 2023 : notre TOP 10 !

Ecouter cet article
Partager cet article
En partenariat avec
Entre l'échec du "Zuckerverse", le rachat controversé de Twitter et les scandales liés aux cryptomonnaies… 2022 aura été marqué du sceau de l’instabilité chez les géants de la Tech. Alors, à quoi s’attendre en 2023 ? Zoom sur dix des prédictions de Scott Galloway, expert et professeur de brand marketing connu pour ses prévisions annuelles.

Nouveau call-to-action

Patagonia Vest recession (White Collar Recession) : 

Des licenciements importants ont marqué l'année écoulée. Selon The Verge, le nombre d'employés est passé de 7 500 à 2 700 après que Elon Musk a repris la plateforme en tant que PDG. Sans oublier Amazon, qui a rejoint le courant avec plus de 10 000 licenciements, ou encore Meta, qui a réalisé la plus grande vague de licenciements de son histoire. La réduction des coûts étant la principale cause.

Loin d'être terminé, ce phénomène est prévu pour 2023 selon Scott Galloway, qui s'attend également à un gel des embauches.

Patagonia vest recession — will deepen in 2023 pic.twitter.com/kZ1aNHCuFm

— Scott Galloway (@profgalloway) December 12, 2022

Ad ecosystem faces chaos

Deux grands noms bouleversent la donne. Il s'agit bien entendu d'Apple et de TikTok.

Apple place toujours la sécurité et la liberté de ses utilisateurs au cœur de ses innovations. Le système de suivi anti-publicité d'iOS 14.5 lui donne le choix de partager ou non leurs données avec des applications qui souhaitent les utiliser à des fins publicitaires. Déjà utilisée par plus de 75% des propriétaires d'iPhone selon Apple, cette fonctionnalité fragilise de nombreux géants du numérique. Le Figaro estime la perte de la publicité mobile à 16 milliards de dollars. Une mauvaise répercussion sur Meta, par exemple, qui a perdu 13% de revenu publicitaire à cause de cette mesure.

TikTok poursuit sa montée en puissance depuis 2018, malgré toutes les accusations de partage des données de ses utilisateurs avec la Chine. De plus en plus de personnes passent du temps sur la plateforme, notamment les jeunes, dont 66% la préfèrent à la télévision. Sa société mère, ByteDance, vaut aujourd'hui 300 milliards de dollars, un chiffre qui pourrait atteindre un billion en 2023 pour valoir Disney, Twitter, OmniCom, Snapchat, Pinterest, IPG, WPP combinés.

Best Performing Tech :

Les technologies les plus performantes seront selon Scott Galloway, AirBnb, Meta et les actions des géants du net chinois.

AirBnb

Les habitudes pré-COVID reprennent leur rythme normal avec les voyages et les déplacements de retour sur la scène touristique. AirBnb, la plateforme de location de logements de particuliers, s’avère une marque dominante dans le secteur de l’hébergement et c'est avant tout grâce à son site internet. Beaucoup plus moderne, simple et facile à naviguer, il rend l’expérience client plus agréable par rapport à celui de ses concurrents, celle-ci étant la tendance la plus recherchée dans tous les secteurs en 2023. 

Malgré sa perte de valeur gagnée au cours des 5 dernières années, Meta garde le même revenu qu’elle avait en 2021.

La crise du COVID, la politique du zéro COVID et la répression du régime politique en Chine ne limitent pas l'activité des grands acteurs du net chinois. Surtout avec les manifestations auxquelles tout le monde s'engage, espérant retrouver la croissance d'avant-crise.

Disney acquires Roblox

Passé ou raté, le metaverse ne semble pas avoir de définition exacte de son usage, mais le secteur va poursuivre son exploration. Sur ce, Scott Galloway envisage le rachat de Roblox, la plateforme de jeux vidéo en ligne, par Disney. La bonne occasion pour le retour de son PDG Robert Iger de développer des initiatives dans cet eldorado.

AI as tech of the year

L'intelligence artificielle est attendue comme la "Tech de l'année", compte tenu de la praticité de ses applications, qui a fait qu’elle a connu une croissance beaucoup plus stable que celle du metaverse et de la cryptomonnaie. La tendance en 2023 sur ce sujet serait l'automatisation de la création de contenus qu'ils soient textuels avec OpenAI ou visuels avec DALL.E, deux innovations parmi d'autres dont la croissance est exceptionnelle.

Streaming consolidation

De plus en plus d'acteurs se positionnent sur un marché du streaming autrefois dominé à 71% par Netflix. Bien que sa part de marché ait baissé depuis 2016 et avec l'apparition de nouveaux concurrents, la plateforme reste leader avec 45% des parts. 

Cette évolution du marché offre aux foyers de nombreux choix : un foyer américain compte en moyenne 5 abonnements au service de streaming.

Peak Personal Genius

Tous les 3 ans, le Times Magazine représente une personne du monde de la technologie sur sa couverture comme la personne de l'année. Après les scandales de diverses figures du secteur, notamment l'affaire FTX et le mail de licenciement d'Elon Musk entre autres, les habitudes se renversent. Les gens en ont de moins en moins confiance. 

Pour la plupart d'entre eux, leur nom est rattaché à l'entreprise. Plus encore, ils constituent une image de marque. Que nous venions du monde de la tech ou non, nous connaissons tous, voire suivons, Marc Zuckerberg et Elon Musk, par exemple. D'où l'intérêt pour quiconque à leur image de travailler leur notoriété.

Consolidation of the subscale

Une subscale est toute entreprise dont la taille est inférieure à celles des entreprises concurrentes sur le marché. La bonne opportunité, d’une part pour les grandes entreprises, d'investir dans ce type de business et de les monter en gamme et d'autre part, pour que ces entreprises évoluent et ne disparaissent pas. C'est le cas de Lyft. 

Le service de covoiturage a jusqu'à présent déposé près de 67 brevets de conduite autonome aux États-Unis, un nombre qui rend l'entreprise attrayante pour un rachat potentiel par Uber, GM ou de plus grandes entreprises comme Amazon ou Alphabet.

Tesla posts record revenues & deliveries

2022 a été presque l'année d'Elon Musk, pour avoir donné accès à Internet à l'Ukraine en envoyant des satellites Starlink, lancer des projets dans SpaceX, développer des innovations dans Neuralink, etc. Sauf que le rachat de Twitter lui a coûté ce titre, sa place parmi les hommes les plus riches du monde et bien sûr la valeur de ses autres entreprises, dont Tesla qui est à l'origine de l'essentiel de sa richesse : la popularité de la marque a chuté de 6.2% chez les adultes aux États-Unis. 

Bien que la marque de voiture électrique a connu la plus forte croissance au monde entre 2020 et 2021 et ait pu multiplier ses livraisons de voitures par près de 10 en 5 ans, Scott Galloway prédit une réduction de la richesse de Musk : “C’est un individu qui a fait preuve d’un manque total de grâce, qui n’a aucun garde-fou autour de lui et qui va voir sa richesse probablement réduite de moitié”. Mais tout peut changer la donne, en particulier avec la nature erratique de ses actions.

The U.S. reasserts dominance

La guerre de leadership entre la Chine et les États-Unis ne semble pas s'essouffler. Avec une hausse de leur PIB de 2,9%, une stagnation de l'inflation à 7,7% et un taux de chômage égal à 3,6% qui est l'un des meilleurs au monde et inférieur à celui de la Chine (5%), les Etats-Unis ne lâchent pas leur position dominante facilement.

Le pays dispose d’une forte indépendance énergétique grâce à une production de barils qui répond à un bon pourcentage de la demande. La pandémie a également affirmé son succès dans le secteur sanitaire avec le développement de 4 vaccins (Pfizer, Moderna, Novavax, Johnson & Johnson). Finalement, le pays de l’Oncle Sam a fait preuve d’audace avec son soutien à l'Ukraine d’un don de près de 27,4 milliards de dollars en armes et munitions. Des succès successifs qui ont marqué l’année 2022 et annonciateurs d’une année 2023 toujours sous le signe du leadership.

Contempler ce qui peut arriver nous encourage à assumer la responsabilité des décisions que nous prenons dans le présent.

- Scott Galloway, Expert et Professeur de Brand Marketing

Nouveau call-to-action