AI, Data & IT Leaders

Data centers Digital Realty : Impacts et feuille de route 2030

29/11/2023
4 MIN
AI, Data & IT Leaders
29/11/2023
temps de visionnage :
4 MIN

Data centers Digital Realty : Impacts et feuille de route 2030

Ecouter cet article
Partager cet article
Leen Khalifeh
Content Manager
No items found.
En partenariat avec
Énergies renouvelables, efficacité énergétique et décarbonation, trois axes d'un même plan d'action que Digital Realty mène depuis 2014 pour réduire les émissions carbone de ses data centers. Louis-Marie Le Leuch, Directeur Énergie & Développement Durable chez Digital Realty en France à la tête de ce plan d'action, accorde une interview au HUB Institute pour parler de la feuille de route 2030 en adéquation avec les objectifs européens d'atteindre le net 0 en 2050.

Quels défis rencontrent les data centers dans le contexte actuel du réchauffement climatique et de la croissance numérique, et quelle stratégie adoptez-vous pour y faire face ?

Le scope 3 représente le défi majeur pour les data centers. Pour répondre aux réglementations européennes comme le Fit for 55 et ses directives (taxonomie, CSRD, directive efficacité énergétique 2.0) et atteindre le net zéro en 2050, chez Digital Realty, nous avons pris des mesures proactives. Depuis 2014, notre transition vers une énergie 100% renouvelable respecte le Code of Conduct et le CNDCP.

Depuis 2020, nous analysons notre scope 3, et avec l'aide de Carbone 4, nous nous sommes doté d'une stratégie carbone centrée sur 3 objectifs : 

  • la réduction de nos émissions (scope 1, 2&3)
  • les émissions évitées à notre écosystème, par la valorisation de la chaleur de nos data center, par exemple
  • les émissions séquestrées (ou le développement des puits de carbone)

Cette évaluation nous a permis de simuler notre impact jusqu'en 2030 et d'adapter notre stratégie climat carbone pour atteindre nos objectifs SBTi, prenant en compte les différents postes responsables des émissions carbone de notre scope 3 : 

Le bâtiment représente près de 44% des émissions, dont 40% liés aux équipements et 60% à l'enveloppe. Les achats de biens et services représentent environ 38% des émissions. Viennent ensuite les déplacements 3%, les déchets 1% et l’énergie (en amont) 14%.

Quelles sont les réponses de l'Europe à ces défis environnementaux ? Quelles lois et réglementations devons-nous anticiper pour y faire face ?

Le paquet "fit for 55" est un ensemble de propositions visant à réviser et à actualiser la législation de l'UE ainsi qu'à mettre en place de nouvelles initiatives pour veiller à ce que les politiques de l'UE soient conformes aux objectifs climatiques. Certains éléments de ce corpus réglementaire sont en cours de déploiement, tels que les directives Taxonomie, CSR ou la 2nde version de la directive efficacité énergétique. Elles ont un impact déterminant dans notre manière de construire et d’opérer nos data centers.

Tout d’abord, le “Code of Conduct” européen sur les meilleures pratiques pour l’efficacité énergétique dans les datacenters introduit en 2008 évolue, en transformant ces recommandations initiales en exigences. Cette certification “Code of Conduct” constituera la base des rapports obligatoires en vertu de la future directive sur les rapports de durabilité des entreprises (CSRD).

Participez à l'Impact Paris Summit 2023 !

La directive efficacité énergétique fixe quant à elle des objectifs très ambitieux en matière d’efficience énergétique (mesuré par le PUE ou Power Usage Effectiveness, définit par le ratio de l’énergie qu’il utilise dans son ensemble, sur l’énergie utilisée uniquement par les équipements informatiques, pris isolément). Ainsi, la directive fixe à l’horizon 2030, le PUE maximal d’un data center à 1,2 (en région froide) et 1,3 (en région chaude), alors qu’actuellement la moyenne des PUE en Europe est de 1,57, avec de fortes disparités selon les sites. Concernant les énergies renouvelables, la consommation électrique des data centers devra être composée à 75% d’énergie renouvelable pour 2025 et devra atteindre les 100% d’ici 2030. D’autres domaines sont aussi concernés : la gestion de l’eau, l’économie circulaire, etc.

Ainsi, cette transition nécessite des ajustements majeurs dans les modes de gestion, nécessitant anticipation et préparation de la part des opérateurs de Data Center.

Vous n’êtes pas qu’un simple opérateur de data centers, vous êtes engagés avant tout pour un numérique responsable. Comment se concrétise votre engagement ?

En plus des actions que nous prenons pour réduire notre impact, nous compensons nos émissions par des actions environnementales. Depuis 2020, nous finalisons nos bilans carbone en investissant dans le développement de puits de carbone. 

Chaque année, après avoir évalué nos émissions carbones du scope 1 & 2, nous compensons le résiduel via des projets de reforestation. 50 000 arbres ont été plantés à ce jour à proximité de nos hubs, notamment à Paris et Marseille.

Avec Schneider nous collaborons sur la restauration d'un herbier marin, la Posidonie, dans le parc des Calanques de la Méditerranée. Ces herbiers marins peuvent stocker jusqu’à 1 500 tonnes de carbone par hectare et préserver la biodiversité marine.

Par ailleurs, nous développons depuis un an une stratégie RSE visant à mieux cibler nos actions sociétales.

Découvrez comment les data centers sont au cœur de la transition numérique responsable avec Louis-Marie Le Leuch, lors de sa Keynote à Impact Paris Summit.

HUB
  Newsletters

Hebdomadaire ou bimensuelle, retrouvez dans votre newsletter un décryptage des tendances business d'actualité à partager avec vos équipes, un cas d'usage analysé par nos experts pour vous inspirer, ainsi qu'une sélection des solutions innovantes à déployer facilement.

HUB
  Radar

IA générative : Le BIG Recap

La newsletter linkedin qui analyse les actualités de l'IA générative et son impact sur vos transformations business et métiers.

Je m'abonne