SAAS & TECH

Dans une société de Permacrise : Quel comportement adopter ?

5 min
SAAS & TECH
temps de visionnage :
5 min

Dans une société de Permacrise : Quel comportement adopter ?

Ecouter cet article
Partager cet article
No items found.
No items found.
En partenariat avec
La “Permacrise” est un phénomène émergent ayant fait son apparition dans notre société au cours de ces dernières années. Climat faisant primer systématiquement l’urgence, il nécessite une réadaptation permanente à la fois des entreprises, mais également des individus eux-mêmes. L’équipe du HUB Institute, Emmanuel Vivier, Co-Founder, et Claire Plassart, Senior Insights Analyst, reviennent lors du HUBFORUM sur ces nouvelles tendances comportementales.

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'intégralité du HUBFORUM 2022 en vidéo !

La “Permacrise” c’est quoi ? C’est tout simplement un climat de société qui fait primer l’urgence sur tout le reste. Elle peut provoquer diverses perturbations comme une perte de sens ou d’efficacité, voire un déboussolement ou un épuisement des individus.

Précipité par la crise sanitaire en 2020, ce phénomène a ensuite été accentué par d’autres prises de consciences sociales telles que le changement climatique ou la disparition progressive de la biodiversité. 

Claire Plassart explique à l’auditoire que cette tendance a laissé émerger une obligation de réadaptation permanente de la part des entreprises. Face à de nouvelles priorités chaque semaine, il s’agit d’un véritable défi de flexibilité auquel il peut être parfois difficile de s’adapter.

Elle poursuit en présentant une hyperpolarisation du monde, des opinions, des gens et des consommations. 

Désormais nous faisons face à un tas de segments de personnes qui vont venir s’opposer et créer un conflit permanent. Ce dernier provoque une radicalisation croissante qui pousse chacun à vouloir se faire entendre.

Se pose donc la question des solutions à mettre en place afin de faire face à ce burn-out ? Quelles sont-elles ?

Le HUB Institute a repéré 2 types de comportements chez les individus mais aussi chez les entreprises pour affronter cet enjeu :

  • Le retour à l’essentiel. Il peut se traduire par de l’introspection, avec par exemple des activités de méditation, de yoga, ou au travers de reconversions professionnelles vers un métier de cœur en faisant abstraction de facteurs sociaux ou financiers.
  • L'échappée vers le virtuel. Elle se retrouve dans les addictions, les plaisirs artificiels et éphémères, ou encore les troubles alimentaires.

Emmanuel Vivier, Co-Fondateur du HUB Institute rebondit sur les explications de Claire en indiquant qu’on peut illustrer ces tendances comme une course à la dopamine.

Mais échapper au réel ou retourner à l’essentiel, par quoi cela peut se traduire concrètement dans notre société actuelle ? 

Fuir la réalité dans notre monde actuel est beaucoup plus simple et courant qu’on ne l’imagine, et les réseaux sociaux illustrent bien cette volonté. On se met en scène, on s’expose, on montre une version améliorée de la réalité. Cela traduit une volonté de modifier l’image de sa vie pour la rendre plus attrayante, plus impressionnante. 

Le problème, c’est que ce genre de comportement peut amener à des troubles de la personnalité ou de la perception de soi-même. On se compare, on se dévalorise en s’estimant jamais “aussi bien que” en se basant sur des images, une vision de la vie d’autrui qui est elle-même faussée.

C’est suite à cela qu’on constate une croissance sans précédent du réseau social TikTok, qui dispose d’une audience supérieure à celle de Google. Le point fort de ce réseau c’est la spontanéité. On retrouve un aspect très naturel et instantané sur les vidéos, et des suggestions basées sur les centres d'intérêts proposant continuellement de nouveaux contenus personnalisés à chaque utilisateur. C’est ça qui plaît.

Ce qui favorise l’échappée vers le virtuel, c’est également la lazy economy. Rester à la maison donc se commander à manger, se faire livrer pour avoir ni à se déplacer, ni à fournir un effort pour effectuer les tâches du quotidien. Ce sont autant de raisons qui poussent également les consommateurs à choisir du divertissement en ligne à la recherche d’une nouvelle vie, de nouvelles rencontres, en ayant une identité virtuelle, proche (ou non) de la réalité.

Cet essor d’une nouvelle réalité virtuelle avec le Metaverse représente beaucoup de possibilités pour les marques. Néanmoins, Emmanuel Vivier précise qu’il reste important pour les entreprises de s’informer avant de se lancer dans le Metaverse. Ceci de manière à appréhender au mieux l’outil, à en faire la meilleure utilisation possible en proposant l’expérience la plus intéressante pour l’utilisateur.

D’accord, concrètement avec les outils d’aujourd’hui fuir la réalité c’est presque aussi simple que de la vivre. Mais revenir à l’essentiel aussi. Et comment ?

Cette volonté de retourner à l’essentiel se manifeste de différentes manières. 

D’un point de vue économique, c’est le choix d’un commerce local, d’une forme de dé-matérialisme provoquant un détachement vis-à-vis d’un grand nombre de préoccupations matérielles. 

Socialement, cela se traduit par une recherche d’authenticité, de bien-être, de confort. Avec une nouvelle préoccupation : celle de se sentir bien à la maison. Ce dont ça découle c’est d’une envie d’avoir une bulle de confort dans un monde anxiogène, peu importe sa taille, elle peut même être mobile.

Cette recherche de retour aux sources implique une volonté de la part des consommateurs d’une introspection et d’un engagement RSE de la part des entreprises. 

56% des Français souhaitent par exemple que les marques prennent position sur les enjeux sociétaux et environnementaux et fassent apparaître un étiquetage environnemental sur leurs produits.

Pour réduire son impact environnemental et avoir une production plus verte, on retrouve les 7R :

  • refuse
  • reduce
  • re-use
  • repair
  • re-gift
  • recover
  • recycle

Une des solutions proposées à ce genre de problématique que l’on peut noter c’est la “Pure Fashion zéro waste”, qui consiste à produire uniquement ce que l’on vend.

Pour conclure cette keynote, Claire et Emmanuel indiquent au public que face à la Permacrise, c’est à eux de choisir. 

Alors, plutôt Metaverse ou Autarcie ? 

Retrouvez dès à présent l'intégralité du HUBFORUM 2022 en vidéo !

Nouveau call-to-action

HUB
  Newsletters

Hebdomadaire ou bimensuelle, retrouvez dans votre newsletter un décryptage des tendances business d'actualité à partager avec vos équipes, un cas d'usage analysé par nos experts pour vous inspirer, ainsi qu'une sélection des solutions innovantes à déployer facilement.

HUB
  Radar

IA générative : Le BIG Recap

La newsletter linkedin qui analyse les actualités de l'IA générative et son impact sur vos transformations business et métiers.

Je m'abonne