IMPACT CSR LEADERS

Un filtre situé dans une cour d'école pour améliorer la qualité de l'air et sensibiliser les citoyens

19/9/2022
13:18 min
IMPACT CSR LEADERS
19/9/2022
temps de visionnage :
13:18 min

Un filtre situé dans une cour d'école pour améliorer la qualité de l'air et sensibiliser les citoyens

Ecouter cet article
Partager cet article
No items found.
No items found.
En partenariat avec
Suez et la Ville de Poissy se sont alliés dans la mise en place d’un projet d’amélioration de la qualité de l’air au sein d’une école maternelle. Une première que relatent Georges Monnier et Adrien de Soria.
CTA

 Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

Lauréat de l’appel à projet « Innovons pour l’air dans les espaces publics» de la région île-de-France, le projet présenté vise à améliorer la qualité de l’air au sein de l’école maternelle Victor-Hugo. 

« En France, 75% des enfants respirent un air pollué », rappelle Adrien de Soria, Directeur Suez Air Solution. Au-delà de l’impact sanitaire, cette faible qualité de l’air ferait perdre cent milliards d’euros par an à la France, selon l’expert.

Georges Monnier, deuxième adjoint délégué aux espaces publics, à la propreté urbaine et à la commande publique de la mairie de Poissy, présente les motivations qui ont poussé sa ville à s’engager dans l’amélioration de la qualité de l’air. Situés au carrefour de deux grands axes de circulation, ses 40 000 habitants subissent de plein fouet la pollution atmosphérique, notamment dans le quartier de la gare qui voit de nombreux flux d’usagers.

Ainsi, le partenariat entre Suez et Poissy s’articule autour de la construction d’un puits de carbone à côté de la gare et d’un dispositif plus développé dans la cour de l’école maternelle.

L’adjoint au maire met en avant la valeur sensibilisatrice de ces installations : plusieurs écoles sont venues observer ces éléments qui ont également attiré l'attention des usagers de la SNCF. Les deux intervenants s’accordent sur l’importance de cette valeur pédagogique : améliorer la qualité de l’air, c’est d’abord faire changer les comportements des consommateurs.

Améliorer la qualité de l’air, cela passe par le changement des comportements des citoyens et citoyennes

- Adrien Soria, Directeur France, Suez Air Solutions

Adrien de Soria précise le fonctionnement du filtre installé dans la cour de l’école. Il relève d’un processus en trois modules :

  • Un premier filtre électrostatique sert à traiter les particules fines par ionisation positive.
  • Un filtre à charbon permet de traiter le dioxyde d’azote et une partie de la pollution à l’ozone.
  • Un module algal permet le traitement des composés azotés générés par le second module et dont les micro-algues se nourrissent.

Le dispositif fait l’objet d’une dizaine de brevets. Adrien de Soria met en avant des partenaires de choix : l’Ineris, qui a permis de vérifier l’impact sur les particules fines, et Airparif, qui accompagne la création d’un protocole et la mesure de l’efficacité de cette innovation.

Ce projet est destiné à être décliné, confirment les intervenants. Et ces nouveaux axes continueront à améliorer la vie des citoyens en les éduquant sur le fonctionnement de ces dispositifs.

CTA

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

HUB
  Newsletters

Hebdomadaire ou bimensuelle, retrouvez dans votre newsletter un décryptage des tendances business d'actualité à partager avec vos équipes, un cas d'usage analysé par nos experts pour vous inspirer, ainsi qu'une sélection des solutions innovantes à déployer facilement.

HUB
  Radar

IA générative : Le BIG Recap

La newsletter linkedin qui analyse les actualités de l'IA générative et son impact sur vos transformations business et métiers.

Je m'abonne