MANAGEMENT & HR LEADERS

Les outils numériques: des alliés précieux pour améliorer le bien-être des collaborateurs

3 min
MANAGEMENT & HR LEADERS
temps de visionnage :
3 min

Les outils numériques: des alliés précieux pour améliorer le bien-être des collaborateurs

Ecouter cet article
Partager cet article
No items found.
No items found.
No items found.
En partenariat avec
Si de nouveaux outils sont apparus au fil des années dans le but de faciliter le quotidien des collaborateurs, la pandémie a transformé les manières de travailler en intégrant de nouveaux processus plus collaboratifs. Présents sur la scène du HUBDAY Future Of Work, Salomé Bidaux, People Development Excellence Manager (Doctolib) et Kévin Bosc, Head of Marketing Southern Europe (Asana) reviennent sur l’importance des outils numériques dans l’amélioration du bien-être des collaborateurs.

Salomé Bidaux, People Development Excellence Manager (Doctolib) revient sur le rôle de l’équipe People Development au sein de son entreprise qui intervient principalement sur le développement des compétences des collaborateurs. “Nous travaillons sur les référentiels de compétences mais également sur les outils qui permettent de faciliter l’accompagnement des collaborateurs d’un point de vue stratégique”

Pour l’Experte, l’équipe People Development joue un rôle central puisqu’elle définit les méthodes de collaboration. 

Quelques chiffres sur Doctolib

  • présence dans 3 pays : France, Allemagne et Italie
  • 2700 collaborateurs (les effectifs de l’entreprise devraient atteindre 3000 personnes d’ici la fin de l’année) 
  • 100 personnes sont recrutées chaque mois 

Kévin Bosc, Head of Marketing Southern Europe (Asana) revient quant à lui sur le principe de Digital Workplace que Doctolib a rebaptisé Cortex. Il s’agit d’un intranet interne que l’entreprise a lancé il y a 1 an. 

Aujourd’hui, 75% des collaborateurs utilisent Cortex en interne. Le réseau a pour vocation de devenir la base de données centralisée de l’entreprise, selon Salomé Bidaux. 

Kévin Bosc présente également les grands enseignements et chiffres clés de la dernière étude d’Asana sur l’anatomie du travail. Cette dernière se base sur le témoignage de 10 000 collaborateurs à travers le monde. 

Selon l’étude : 

  • Le “work about work”, ou les tâches relatives à l’organisation du travail, a diminué de 10%. S’il représentait hier 63% du temps de travail des collaborateurs, il ne représente plus que 53%, aujourd’hui.
  • L’étude met en avant une diminution importante des tâches stratégiques  

Si le travail hybride s’est massivement développé, 3 challenges restent malgré tout visibles : 

  1. Le temps au travail : selon l’étude, les français sont ceux qui perdent le plus de temps au travail avec un total de 121 heures effectuées en double. 131 heures de temps passé en réunion et 227 heures de travail perdues à cause de processus peu clairs. 
  2. La multiplication des outils est un problème : l’étude montre que nous utilisons 9 outils par an 
  3. Le burn out et le syndrome de l’imposteur sont encore trop fréquents : 40% des personnes interrogées ont connu un épisode de burn out. 
33% des personnes interrogées pensent qu’un épisode de burn out est obligatoire pour réussir au sein d’une entreprise. 

- Kévin Bosc, Head of Marketing Southern Europe (Asana)

Pour conclure, Salomé Bidaux revient sur le programme “Digital Confort” qui facilite l’accompagnement des collaborateurs et leur permet de prendre en main facilement les différents outils qu’ils utilisent (par exemple, la suite Google, Slack etc.) Pour mettre en place Digital Confort, Doctolib a fait le choix d’avoir une approche globale et non en silo ou en fonction des équipes. 

Le processus se base sur 2 étapes importantes: d’abord une définition collective du fonctionnement des outils, et la formation d’équipes dédiées. 

Selon Salomé Bidaux, les deux années de pandémie que nous avons traversé se sont révélées propices à la mise en place de ce nouveau programme. Les différents modes de communications utilisés par les équipes devenaient problématiques notamment pour les nouveaux collaborateurs. Pour simplifier l’utilisation de ces outils, Doctolib a mis en place un programme d’onboarding en vidéo d’une durée de 20 minutes, accompagnées d’explications complémentaires. 

Les équipes ont alors fait face à 3 challenges principaux : 

  1. Proposer des directives globales qui puissent être suffisamment flexibles pour être mises en place pour accompagner localement les équipes
  2. Tester de nouveaux formats innovants qui puissent être facilement mis en place en présentiel  
  3. Continuer l’accompagnement sur le long terme

Au bout de 3 mois, l’entreprises a pu former  450 participants dont 300 nouveaux collaborateurs et le programme a obtenu un très bon niveau de satisfaction (score de 84 nps)

Newsletters du HUB Institute