Le business à l’ère de la transformation digitale, sous le signe des spiritueux

2 min
temps de visionnage :
2 min

Le business à l’ère de la transformation digitale, sous le signe des spiritueux

Ecouter cet article
Partager cet article
No items found.
No items found.
No items found.
En partenariat avec
Sixième groupe mondial dans le domaine des spiritueux, le groupe Campari (Apérol, Campari, Grand Marnier...) décide en janvier 2020 d’accélérer et de fédérer les initiatives en matière de transformation digitale. Pour cela, l’organisation se dote d’un Global Digital Marketing Director en la personne de Jérémie Moritz. Présent sur la scène du HUBDAY Social & Digital Advertising, il nous raconte les défis que l’entreprise relève au quotidien dans son processus de transformation.
Missing élément de contenu.

Retrouvez dès à présent l’ensemble des interventions du HUBDAY Social & Digital Advertising en vidéo !

  •  Pour Jérémie Moritz, l’un des grands défis de cette transformation digitale réside dans son orchestration. Présent dans 21 pays à travers des marques différentes, le groupe doit s’adapter aux spécificités et à la maturité de chaque région. "Il est très dur de réaliser des modèles de type one size fits all car nos marques ne répondent pas toutes aux mêmes besoins des consommateurs. […] Pour nous adapter aux mieux, nous avons réparti la direction de notre marketing global sur 2 continents : aux USA pour les spiritueux et en Europe pour les apéritifs. Cela nous permet de ne pas être centrés sur une seule région et d’avoir des antennes partout."
     
  • Pour accélérer sa transformation digitale, le groupe a créé avec General Assembly, un programme de training online dans lequel sont inclus les équipes marketing, mais également les directeurs de pays et de régions. "Cette formation est organisée sur 9 mois et propose aux équipes de travailler sur des sujets variés, liés au marketing digital et à la transformation du business, à travers des sprints d’un mois […] Le but n’est pas de noter, mais de pouvoir évaluer l’amélioration de chacun". Ce programme devrait être prochainement étendu à d’autres fonctions. En parallèle, le groupe réalise un audit auprès de 15 de ses marques pour créer de solide fondation en matière de numérique, que ce soit en termes de site internet, de réseaux sociaux…
Pendant la COVID-19, nous avons annoncé le rachat de la marque Champagne Lallier, mais avons également investi dans le leader de l’ e-commerce de vins et spiritueux. […] Il y a eu une accélération des sujets de digitalisation, mais surtout de l’intégration, qui est clé pour que ce sujet soit celui de toute l’entreprise
  • Jérémie Moritz revient sur la période du confinement. Sans bouleverser la stratégie du groupe, la période a néanmoins poussé les équipes à changer leurs modes d’action. "En Italie, nous avons par exemple co-créé 3 campagnes publicitaires avec les consommateurs d’Apérol. Cela nous a permis d’adapter le claim de notre marque ("Together with joy") à la période, mais également d’engager et fidéliser les publics de la marque ".
     
  • Pour conclure, Jérémie Moritz revient sur le rôle que jouera à l’avenir le numérique dans le groupe Campari "Le digital doit amener à plus d’adaptabilité et à plus de fluidité dans les services. Il doit être la glu qui fait le lien entre les différents départements. […] Notre projet pour 2021 : accélérer cette accélération en allant sur plus de sujets et en embarquant plus de monde".

Retrouvez dès à présent l’ensemble des interventions du HUBDAY Social & Digital Advertising en vidéo !

Missing élément de contenu.

VOUS AIMEREZ

Aussi

No items found.
No items found.
No items found.
No items found.

Hebdomadaire ou bimensuelle, retrouvez dans votre newsletter un décryptage des tendances business d'actualité à partager avec vos équipes, un cas d'usage analysé par nos experts pour vous inspirer, ainsi qu'une sélection des solutions innovantes à déployer facilement.

La newsletter linkedin qui analyse les actualités de l'IA générative et son impact sur vos transformations business et métiers, par Emmanuel Vivier.

Je m'abonne