Cercle Des Territoires Innovants

Réduire les émissions, accroître l'accessibilité : les voies de la mobilité durable en 2024

6/3/2024
7 MIN
Cercle Des Territoires Innovants
6/3/2024
temps de visionnage :
7 MIN

Réduire les émissions, accroître l'accessibilité : les voies de la mobilité durable en 2024

Ecouter cet article
Partager cet article
Lila Ricci
Content producer
No items found.
En partenariat avec
Plus de 30 acteurs, élus, associations gouvernementales et décideurs publics européens se sont réunis pour lutter, ensemble, contre la pollution atmosphérique, les embouteillages et les défis posés par les infrastructures vieillissantes. Entre technologies émergentes et politiques d’inclusion, quelles innovations pionnières forgeront le changement ? Ces enjeux cruciaux ont été abordés lors du MOBILITY Impact Forum, où les acteurs majeurs et régions ayant pris la parole ont partagé leurs perspectives et leurs initiatives.

Tendances et Vision Stratégique

Décarbonation et cohésion territoriale : le double défi des mobilités de demain

La décarbonation de la mobilité représente encore 32% des émissions de gaz à effet de serre. Dans la lutte contre le changement climatique, le Cerema propose cinq leviers d'action, décrits par la Présidente du conseil d'administration Marie-Claude Jarrot : 

  • efficacité énergétique des véhicules
  • réduction de l'intensité carbone des énergies
  • promotion des transports collectifs et modes actifs
  • encouragement du covoiturage
  • modération de la demande de transport

Zoom sur la loi SERM : quels objectifs et projections d’ici 2030 ?

La loi SERM révolutionne la mobilité en France en redynamisant l'offre ferroviaire dans les régions métropolitaines. Son objectif principal est de promouvoir la multimodalité et d'optimiser l'utilisation des infrastructures existantes pour des solutions de déplacement efficaces. Elle prévoit des services express régionaux métropolitains pour faciliter les trajets domicile-travail, adaptés aux spécificités locales et à la demande des usagers.

Cette loi établit également une société dédiée aux grands projets de mobilité, favorisant le développement et la gestion des infrastructures ferroviaires ainsi que la promotion de la mobilité durable. Des mesures de simplification administrative sont prévues pour accélérer la réalisation des projets, avec un financement conséquent de 800 millions d'euros alloué par le gouvernement, cité par Jean-Marc Zulesi, Président de la commission Développement Durable et aménagement du territoire.

Mobilité propre : le gouvernement accompagne les territoires vers les ZFE

Les Zones à Faibles Émissions sont essentielles pour combattre la pollution urbaine, a rappelé Claude Renard, Coordonnateur ZFE et déploiement IRVE au Ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires.

  • Leur mise en place nécessite une concertation avec les parties prenantes locales pour garantir leur acceptabilité sociale. Les collectivités doivent dialoguer avec les citoyens, les entreprises et les élus pour assurer le succès à long terme. 
  • Les défis financiers sont importants, car les ZFE exigent des investissements significatifs pour leur création et leur gestion. Un soutien financier adéquat est crucial pour leur viabilité économique, notamment pour développer des infrastructures de contrôle des véhicules et des alternatives de mobilité. 
  • La communication joue un rôle clé dans la sensibilisation du public aux enjeux des ZFE. Des campagnes d'information locales claires sont essentielles pour encourager l'adhésion et la compréhension des mesures. 
  • Enfin, une évaluation continue de leur efficacité est nécessaire, en surveillant attentivement la qualité de l'air et en prenant des mesures correctives rapides si nécessaire.

Logistique et transport de marchandises : France Logistique met le cap sur la mobilité durable

Lors du discours de la présidente de France Logistique Anne-Marie Idrac, cette dernière a expliqué que la mobilité des marchandises est souvent négligée, malgré son impact crucial sur l'approvisionnement des industries, des commerces et des services publics. 

Pour relever ce défi, trois axes de transformation ont été identifiés : 

  • le maillage des lieux de stockage et de distribution, 
  • la massification des transports modaux
  • l'adoption de motorisations plus durables 

Des changements qui nécessitent une collaboration étroite entre les acteurs publics et privés, ainsi qu'une planification régionale et nationale concertée.

Cas d'Usage et Solutions

Désenclaver et décarboner : l'innovation au service des territoires avec Transdev

Transdev s'engage à offrir des solutions de mobilité fiables et sécurisées tout en préservant les biens communs pour ses usagers. Un exemple concret est sa flotte de 1200 véhicules électriques en Europe, réduisant ainsi l'empreinte carbone et favorisant une mobilité durable.

La transition vers une mobilité décarbonée est un pilier central de cette vision, avec une adaptation aux besoins croissants et une individualisation de la relation travail quotidien des conducteurs. L'intermodalité devient un impératif, avec une augmentation de 20 000 vélos en Île-de-France et une conversion énergétique alignée sur les données pour créer des complémentarités et des lignes adaptées, y compris des services de transport à la demande.  L’entreprise revendique une vision inclusive, favorisant la connexion interrégionale et s'inscrivant dans une démarche d'accessibilité pour tous les citoyens.

Lorient agglomération : compléter l’offre de mobilité avec le covoiturage domicile-travail

Face à une géographie complexe, l'agglomération de Lorient adopte une stratégie innovante, mettant en avant le covoiturage domicile-travail. En partenariat avec Karos, cette initiative connaît un franc succès, avec plus de 40 000 trajets et près de 5 000 inscrits. Mais ce n'est pas simplement un service, c'est une vision globale qui implique les collectivités, les entreprises et les usagers. Le covoiturage devient ainsi une composante essentielle d'un système de transport multimodal, intégrant la décarbonation et la cohésion sociale.

L'exemple de Lorient agglomération montre la voie vers une mobilité urbaine plus durable et inclusive. En privilégiant le covoiturage, elle offre une solution aux défis environnementaux et économiques tout en renforçant le lien social.

Loisirs et tourisme : nouveaux défis, nouvelles pratiques pour le mass transit


"70% des voyageurs de la SNCF circulent tous les jours en Île-de-France sur 10% du réseau et 2% du territoire." Agnès Grisoglio, Directrice de la Transformation & Mass Transit Academy, Transilien - SNCF Voyageurs

Les études de la Mass Transit Academy de la SNCF révèlent une utilisation importante des transports en commun par les touristes étrangers en Île-de-France, mais une faible exploration des sites au-delà de Paris. De plus, les déplacements des habitants de la région vers les destinations de loisirs sont majoritairement effectués en voiture, même si ces sites sont souvent accessibles en mass transit. Les données soulignent également que les habitants de la grande couronne utilisent moins les transports en commun le week-end que ceux de Paris.

Pour favoriser l'usage du mass transit dans les loisirs, il est crucial de promouvoir une norme sociale positive et de rendre les offres touristiques plus visibles et accessibles. Des initiatives telles que #CPASLOINENTRAIN, une application lancée par la région Île-de-France, visent à encourager cette transition.

Retours d'Expérience et Témoignages

Sables-d’Olonnes erspectives pour les communes littorales et enjeux clés


"L'héliotropisme intensifie les flux de mobilité littorale." Yannick Moreau, Président de l'ANEL, Maire des Sables-d'Olonne

Avec 150 000 visiteurs recensés en un week-end de basse saison aux Sables-d’Olonnes, ville médiane (et un afflux annuel de 11 millions d'excursionnistes) Yannick Moreau, Maire et Président de l’Association Nationale des Élus des Littoraux, a souligné à quel point la gestion de ces déplacements est cruciale.

Des dispositifs novateurs sont déployés, visant à canaliser les flux tout en préservant l'expérience des visiteurs. Des initiatives telles que le stationnement payant à l'année, les bornes érectiles bloquant l'accès à l'hyper centre, et les parkings de délestage démontrent l'engagement à offrir une mobilité fluide et durable.

La Vendée se positionne également en pionnière de la transition énergétique, avec la production d'hydrogène vert et l'accessibilité à tous grâce à des stations publiques. L'essor du vélo s'affirme comme un axe majeur, avec des objectifs ambitieux passant de 2% à 8% des déplacements d'ici 2026, nécessitant des infrastructures adaptées et des solutions de location en libre-service.

De l'ambition à la réalisation : “Marseille en Grand”, un point d'étape

Marseille entame une transformation majeure avec l'initiative "Marseille en Grand" pour une mobilité plus durable et inclusive. La ville a longtemps été dominée par les autoroutes, freinant ainsi le développement des alternatives de déplacement. Pour relever ce défi, le Groupement d'Intérêt Public Aix-Marseille-Provence Mobilités (GIP) a été créé, avec un budget ambitieux de 1 milliard d'euros dédié aux transports. 

Deux projets majeurs sont en cours : l'extension du réseau de tramways vers les quartiers nord et à l'est de la ville, visant à désenclaver les quartiers mal desservis et à favoriser un report modal significatif.

La logistique urbaine est également une priorité, avec le développement de pistes cyclables et une intégration plus poussée des transports en commun avec les modes de déplacement doux. Des projets routiers obsolètes sont repensés pour mieux répondre aux besoins de la ville moderne, a conclu Audrey Gatian, adjointe au maire en charge de la politique de la ville et des mobilités.

Caux Seine Agglo : accessibilité, inclusion, durabilité

Caux Seine agglo, axée sur l'inclusion et le développement territorial, se concentre sur la décarbonation avec un partenariat avec Air Liquide pour produire 60 000 tonnes d'hydrogène, réduisant l'empreinte carbone et stimulant l'économie locale. Virginie Carolo-Lutrot, Présidente de l’agglomération, a exposé six axes de développement majeurs sont mis en avant : productivité, attractivité, résilience, accessibilité, inclusion et innovation. 

Les investissements massifs dans la mobilité, tels que les navettes ferroviaires et les infrastructures pour le covoiturage et la mobilité électrique, jouent un rôle central. 

L'approche inclusive de Caux Seine agglo se traduit par la réindustrialisation, la promotion de la mobilité décarbonée et l'accès à l'emploi pour tous. L'intégration d'écoles près des axes ferroviaires et les services de transport à la demande illustrent cet engagement en faveur de la cohésion sociale et économique. Le changement climatique est considéré comme un défi démographique, nécessitant des solutions innovantes et inclusives pour enrichir notre cadre de vie commun.

Réindustrialisation et mobilité dans le Grand Chalon : les défis des intercommunalités

La réindustrialisation devient essentielle face à la dégradation économique, avec une transition vers une nouvelle ère industrielle portée par des défis majeurs. Dans le Grand Chalon, des usines renaissent, souvent associées à l'énergie nucléaire, remodelant le paysage économique et social. Cette évolution exige des solutions de mobilité innovantes, avec des initiatives telles que la demande de Framatom pour la création de pistes cyclables.

Pour réussir, Sébastien Martin, Président de la Communauté, souligne l'importance d'encourager l'utilisation des transports en commun et de proposer des alternatives adaptées à l'évolution des territoires, tout en favorisant la cohésion nationale. L'accompagnement sur le long terme et des solutions durables sont essentiels pour concrétiser cette vision de réindustrialisation.

Construire l’avenir ensemble

Il est désormais clair que la transition vers une mobilité propre et inclusive est non seulement nécessaire pour lutter contre le changement climatique et améliorer la qualité de vie des citoyens, mais aussi essentielle pour favoriser le développement économique et social des territoires. 

En collaborant étroitement entre acteurs locaux, entreprises et services de l'État, il est possible de concrétiser cette vision ambitieuse et de construire un avenir où la mobilité durable est au cœur de nos modes de vie urbains et périurbains. Retrouvons-nous au CITIES Impact Summit du 25 septembre pour découvrir les avancées concrètes !

Nouveau call-to-action

HUB
  Newsletters

Hebdomadaire ou bimensuelle, retrouvez dans votre newsletter un décryptage des tendances business d'actualité à partager avec vos équipes, un cas d'usage analysé par nos experts pour vous inspirer, ainsi qu'une sélection des solutions innovantes à déployer facilement.

HUB
  Radar

IA générative : Le BIG Recap

La newsletter linkedin qui analyse les actualités de l'IA générative et son impact sur vos transformations business et métiers.

Je m'abonne