IMPACT CSR LEADERS

Bruxelles : enjeux et perspectives de la mobilité urbaine

14:41 min
IMPACT CSR LEADERS
temps de visionnage :
14:41 min

Bruxelles : enjeux et perspectives de la mobilité urbaine

Ecouter cet article
Partager cet article
No items found.
No items found.
En partenariat avec
Avec près de 1,2 millions d’habitants, Bruxelles a un gouvernement régional de 19 communes. La ville a gagné en mobilité durable pendant la crise sanitaire. Depuis, des programmes sont mis en place pour prioriser la mobilité douce, à commencer par le vélo. Barth Dhont, Deputy Mayor-Mobility de la ville de Bruxelles met en avant les enjeux et les perspectives pour une mobilité urbaine.
  • Plus d’espaces verts, des infrastructures dédiées aux piétons et aux vélos... Bruxelles souhaite maintenir les nouvelles habitudes liées aux mobilités douces qui ont été mises en avant par la crise sanitaire. "Dans le centre-ville, nous voulions nous assurer que les citoyens pouvaient respecter la distanciation sociale", comme l’explique Barth Dhondt, la ville a donné la priorité aux piétons pour favoriser le respect des mesures sanitaires. 
     
  • Transformer une importante zone de circulation en une voie cyclable et en un espace sécurisé pour les piétons, est le pari gagné pour la ville de Bruxelles. "Nous avons fait ces transformations pour encourager les gens à marcher et à prendre leur vélo." Moins d'un ménage bruxellois sur deux possède une voiture. Les chiffres de mobilité du mois de septembre montrent une augmentation significative du nombre de cyclistes sur les routes de la ville, tandis que le nombre de voitures diminue légèrement. "L’objectif était de doubler le nombre de personnes utilisant le vélo. Mais après seulement un an, on remarque 87 % de cyclistes en plus sur les routes de Bruxelles", explique Barth Dhondt
     
  • Des procédures favorisant la vente de vélo d’occasion ont été mises en place afin de garder l’engouement qu’il y a eu autour de ce dernier pendant la crise sanitaire. Le marché de l'occasion aide ainsi les citoyens à trouver un vélo à un prix abordable. Ralentir le trafic automobile autour des écoles fait également partie des objectifs de la ville. L’enjeu est de créer un environnement sécurisé autour des écoles qui permet aux enfants de s’y rendre à pied ou à vélo.  Toutes ces transformations tournent autour d’un même principe, le "Good Move", un plan mis en place par la ville pour structurer le trafic et hiérarchiser la priorité des différents modes de transports. "Nous n'excluons aucun mode de transport, tout le monde est le bienvenu dans la ville, mais nous avons des priorités, la priorité reste aux piétons suivi des vélos et des transports en commun pour terminer avec la voiture" soutient Barth Dhondt.
     
  • Barth Dhondt a imaginé deux scénarios possible :
  • Le premier est un scénario tendanciel pour 2030, où les déplacements réalisé en tant que conducteur d'une voiture seront de 33% et les déplacements collectifs et individuels (marche, vélo et nouveaux modes légers) seront de 67%
  • Le deuxième scénario est celui élaboré en fonction du plan "Good Move", où les déplacements réalisés en tant que conducteur d'une voiture seront de 23% et ceux à l’aide des mobilités douces à 77%.
Il ne s'agit pas d'empêcher la circulation des voitures, mais de réorganiser une ville durable , agréable et plus accessible.

- Barth Dhondt, Deputy Mayor-Mobility (Bruxelles)

Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !

HUB
  Newsletters

Hebdomadaire ou bimensuelle, retrouvez dans votre newsletter un décryptage des tendances business d'actualité à partager avec vos équipes, un cas d'usage analysé par nos experts pour vous inspirer, ainsi qu'une sélection des solutions innovantes à déployer facilement.

HUB
  Radar

IA générative : Le BIG Recap

La newsletter linkedin qui analyse les actualités de l'IA générative et son impact sur vos transformations business et métiers.

Je m'abonne