Image
Infographie-Statista-HUBInstitute-Maxime-Tricoire-fibre-optique-OCDE

OCDE : bientôt la fibre à tous les étages ?

Par : Maxime Tricoire
6 août 2019
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Promettant une fiabilité et un débit plus grands  que l’ADSL, la fibre optique semble peu à peu s’installer dans le quotidien des foyers. Si les différentes régions au sein d’un même pays sont inégales entre elles, il en va de même pour les différents territoires à l’international. Avec l’infographie de la semaine, le HUB Institute et Statista font le point sur la situation.

Body
Infographie-Statista-HUBInstitute-Maxime-Tricoire-fibre-optique-OCDE

Si les enjeux liés à l’instantanéité des communications s’intensifient chaque jour, tous les pays ne semblent pas se tenir sur un pied d’égalité. C’est en tout cas ce que révèle une étude portant sur la part des connexions internet réalisée grâce à la fibre optique en 2018 publiée par l’OCDE. On y apprend que la Corée du Sud mène la danse avec plus de 80% de ses connexions à internet via la fibre optique. Suivent ensuite le Japon (78,3%) et la Lituanie (73,6%). La France se classe quant à elle à la 26ème place (16,5%) juste devant le Canada (14,4%) et les USA (14,3%). Si ce classement peut sembler négatif pour la France, il démontre au contraire les efforts entrepris dans l’Hexagone : la part de connexions internet réalisées à partir de la fibre optique y a été multipliée par 4 entre 2015 et 2018.

Pourtant, la volonté de la France de mailler son territoire grâce à la fibre optique pourrait-être remise en cause par l’apparition d’une nouvelle technologie : la 5G. Cette dernière, qui devrait être commercialisée en France à l’horizon 2020, promet ainsi des débits potentiels allant de 700 mbs/s à 25GB/s, contre « seulement » 100 mbits/s à 1GB/s pour la fibre optique. Mais le réel atout de la 5G réside dans sa capacité à briser la frontière entre l’internet dit « fixe » et l’internet “nomade”. Avec ses forts débits et ses temps de latences réduits, la technologie se pose ainsi comme un indispensable à l’émergence des voitures autonomes et autres Smart Cities.

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digitale pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.