Video time
7:35 min

Roadmap de la transformation de la grande distribution selon Auchan Retail

Par : Maxime Tricoire
11 décembre 2019
Temps de visionnage7:35 min

Si le digital fait de plus en plus muer le retail vers l’e-commerce et le phygital, son histoire est intrinsèquement liée à la ville et à ses habitants. À l’heure où les villes se transforment, le retail (la grande distribution en particulier) doit lui aussi se repenser. Pour parler du sujet, Aurélien Logeais, directeur développement, patrimoine, franchise, partenariat et export d’Auchan Retail, monte sur la scène du HUB Cities Forum.

Aurélien Logeais et Vincent Ducrey reviennent sur les évolutions qu’a connues la grande distribution durant le 20e siècle.

  • Dès 1900, on assiste à l’arrivée des hippomobiles. Les produits sont frais et issus de circuits courts et locaux.
     
  • Horizon 1930, les premiers commerces physiques se créent. Ces derniers sont implantés directement dans les quartiers et fortement liés aux habitations de leur propriétaire.
     
  • En 1950, la création des camions-épicerie permet aux commerçants d’agrandir leur zone des chalandises. Dans le même temps, la croissance économique fait exploser la consommation.

Aujourd’hui la donne a changé. Les consommateurs ont changé leur manière de consommer, notamment grâce à l’arrivée du smartphone. Meilleurs produits, expérience et instantanéité ne sont là que quelques-uns de leurs désirs. Une situation qui oblige les grands retailers tels qu’Auchan à se repenser, tant dans leur manière de vendre que dans leur business model. 

  • Pour Aurélien Logeais, le digital a percuté de plein fouet la grande distribution. « Nous devons agir avec agilité. Une situation difficile pour les mastodontes que nous sommes et qui ont longtemps misé sur la massification de l’offre. » Pour le spécialiste, seul l’usage de la donnée permettra au secteur de faire preuve de plus de précision.
     
  • « Aujourd’hui, le véritable défi est la livraison du dernier kilomètre » explique Aurélien Logeais qui évoque également la possibilité de transformer les hypermarchés de la marque en hyper entrepôt pouvoir livrer le client directement chez lui.