Image
Article-NRF-Startup-SupplyChain-HUBInstitute-Maxime-Tricoire.

NRF 2020 : ces startups qui transforment la Supply Chain

Par : Maxime Tricoire
15 janvier 2020
Temps de lecture : 4 min
Chapo

Parce qu'elle est l'épine dorsale du retail, la supply chain représente aujourd'hui un enjeu crucial pour les acteurs du secteur. Amélioration de l'expérience client, réductions des coûts, agilité renforcée… ce sont autant de chantiers sur lesquels la supply chain peut avoir un impact. À l’occasion de l’édition 2020 du NRF Retail’s Big Show, les experts du HUB Institute ont sillonné le salon à la recherche de 5 startups qui contribuent à l’excellence de la supply chain. Découverte.

Body

En finir avec les ruptures de stock grâce à l’analyse vidéo

Chaque année, les retailers perdent l’équivalent de 4,1% de leur chiffre d’affaire pour cause de ruptures de stock. Pour les aider à minimiser ces pertes, la startup française Belive.ai propose aux retailers de piloter leurs stocks grâce à l’usage de l’analyse vidéo. Pour ce faire, chaque étagère du magasin est équipée d’une à plusieurs caméras qui filment en temps réel les produits posés sur celle-ci. Ces images sont ensuite envoyées dans le cloud, où une intelligence artificielle analyse les images et reconnaît les différents produits. Si certains d’entre eux sont manquants, l’IA avertit le collaborateur qui n’a alors qu’à effectuer le réassort. La solution peut également être utilisée afin de générer une heatmap du rayon et ainsi identifier les produits qui se vendent le mieux. 

Livrer en une heure grâce à un entrepôt urbain

La démocratisation de l’e-commerce a bouleversé les attentes des consommateurs, notamment sur la question de la livraison. L'efficience de cette dernière, particulièrement sur le délai, est un argument commercial dont les retailers ne peuvent plus faire l'économie. Le défi logistique est donc incontournable. Si les 10 plus gros vendeurs américains peuvent se targuer de posséder des temps de livraisons inférieurs à deux jours, une étude menée par le cabinet Kurt Salmon montre que près de 64% des retailers proposent des délais de livraison moyens inférieurs à une semaine. Pour les aider à réduire encore ces derniers, la startup israëlo-américaine FABRIC (anciennement CommonSense Robotics) propose aux retailers la création d’entrepôts de stockage entièrement automatisés implantés directement au cœur de la ville. La solution peut être utilisée par les retailers pour renouveler rapidement leurs stocks en magasin ou bien pour permettre à ces derniers de mettre en place un système de livraison en seulement une heure. Déjà déployé en Israël, le projet s’exporte aux États-Unis où 14 entrepôts sont en constructions, dont 3 dans le centre de New York. 

Des robots nouvelle génération pour optimiser le picking

Fondée par d’anciens chercheurs du MIT, d’Harvard et de Yale, RightHand Robotics est une startup américaine qui développe RightPick, un bras robotisé destiné au picking et à la préparation des commandes. RightPick se distingue par la polyvalence et la simplicité d’intégration de sa solution. Destinée aux produits jusqu'à 2 kilos, la pince dispose d'un système de computer vision à deux caméras et utilise le machine-learning pour maximiser ses performances. Une solution qui se destine essentiellement aux marchés de l'électronique, la mode, l'épicerie, les produits pharmaceutiques...

Article-NRF-Startup-SupplyChain-HUBInstitute-Maxime-Tricoire.

Simplifier les retours pour maximiser l'expérience client

Mauvais produits, tailles incorrectes, objets endommagés… Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquels les consommateurs retournent chaque jour certaines de leurs commandes auprès du fabricant. Le retour, autrefois exception dans le parcours client, devient aujourd'hui une option exercée par le consommateur dès qu'il le souhaite, notamment avec l'essor des solutions "Essayez d’abord, payez après". L'ampleur du phénomène engendre des coûts très importants pour les retailers (multiplication des envois, pertes de valeurs des produits…).

Pour solutionner ce problème, l’entreprise américaine Happy Returns déploie aux États-Unis près de 700 « bars de retours ». Implanté dans certains lieux de ventes, les consommateurs peuvent y organiser directement le processus d’échange ou de remboursement. Une fois cela fait, l’article est confié à Happy Returns qui se charge de mutualiser les différents produits pour les retourner aux fabricants. Un moyen pour les retailer de simplifier l’expérience du consommateur tout en limitant au maximum les coûts liés aux services clients et au processus d’envois postal. 

De son côté, Doddle propose aux consommateurs de récupérer leurs commandes e-commerce grâce à des points de click & collect. Ces derniers sont également utilisés pour les retours de marchandises. Pour cela, le consommateur n’a qu’à répondre à certaines questions (via un chatbot, en espace Doodle ou sur une page internet) pour recevoir par mail un QR Code de retour. Il lui suffit alors d’aller à l’espace Doddle le plus proche pour rapidement retourner le paquet. Une fois celui-ci réceptionné par le retailer, l’utilisateur est automatiquement remboursé. 

Nouveau call-to-action

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.