Image
backtobusiness

Better, Faster, Easier : les codes du Retail ont changé

Par : Ali Yalo
3 septembre 2019
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Lors du dernier HUBTALK "Back To Business" du 29 août, Vincent Ducrey et Emmanuel Vivier, les deux cofondateurs du HUB Institute, ont animé les keynotes d'ouverture des deux sessions de l'évènement : une matinée dédiée aux grands enjeux de l’année en matière de Retail & E-commerce, et une après-midi centrée sur les cas spécifiques du luxe, de la beauté et de la mode. Nous vous proposons un compte-rendu en deux parties revenant sur les tendances relevées lors des conférences.

Body

Les nouvelles tendances Retail en 3 minutes, avec Vincent Ducrey, cofondateur et CEO du HUB Institute :

Better

55% des Français estiment que les marques ont un plus grand rôle à jouer que les gouvernements dans l’établissement d’un monde meilleur.

Cette donnée de l'Agence Bio résume à elle seule l'obligation des marques de s’engager concrètement pour participer à la résorption des nombreuses crises (écologiques, sociales et sociétales) qui émaillent notre temps. Ce qui débute initialement comme une campagne RSE (à des fins marketing) doit devenir, à terme, une véritable culture d’entreprise.

Et puisque l’engagement de chacun se traduit très souvent par des modifications des habitudes de consommation, les retailers se retrouvent en première ligne et plusieurs tentent déjà de relever les défis de l’engagement.

Vincent Ducrey cite par exemple Carrefour et ses nombreux efforts dans le bien mangé avec son programme "Act For Food", ou encore McDonald’s Singapour incitant ses clients à ne pas utiliser de pailles…

Faster

Les DNVB ont longtemps concurrencé les marques traditionnelles en émergeant sur le marché, déjà entièrement digitalisées.

Vincent Ducrey rappelle que le focus du marché est plus que jamais orienté « sur l’expérience client. Même les marques industrielles qui ont traditionnellement délaissé les données transactionnelles au profit des distributeurs ouvrent leurs propres points de vente afin de reprendre la main sur la relation client et s’assurer que leurs marques et produits sont liés à des expériences de consommation positives. » Il relève ainsi les exemples de L’Oréal et Nutella.

Tendance renforcée par la volonté des e-commerçants à eux aussi relever l’enjeu de l’omnicanal en ouvrant leurs propres enseignes physiques (Amazon en tête).

Les retailers doivent donc naturellement accélérer leur transformation pour être en mesure de proposer des services aussi innovants que les nouveaux venus sur le marché et rester légitimes dans un business qui tend à se désintermédiariser.

Comme nous l’observions dans le chapitre précédent, cette course à l’innovation est désormais complétée d’un second enjeu : celui du sens et des valeurs.

Innovations à retenir

  • Voice Commerce : les transactions sont simplifiées à l'extrême grâce aux assistants vocaux tels que Google Assistant et Alexa.
     
  • Augmented Commerce : de nombreux retailers exploitent le potentiel de la réalité augmentée pour améliorer l'expérience de consommation. On retient par exemple IKEA qui permet via son app mobile de "tester" un meuble en situation directement chez soi avant de l'acheter.
     
  • Cashless stores : sous l'impulsion de géants tels qu'Amazon et ses Amazon GO, ou le chinois Alibaba, les premiers magasins sans caisses apparaissent. L'objectif : réduire au maximum les frictions dans le processus d'achat, notamment les files d'attente.

Alors que les marques plus anciennes doivent là encore s’adapter, de nouveaux concurrents apparaissent en adressant directement le besoin de sens de cette nouvelle génération de "consom’acteurs." 

« Faire mieux n’excuse aucun ralentissement dans la transformation. Au contraire, cela vous pousse à aller encore plus vite pour ne pas vous faire concurrencer sur vos valeurs, comme vous l’avez été sur l’innovation, » explique Vincent Ducrey.

Cheaper (...ou pas !)

Le premier territoire d’expression de la concurrence a toujours été le prix. Aujourd’hui encore, des champions, tels qu’Amazon, sont concurrencés par des acteurs moins chers tels qu’AliExpress ou Wish.

Les retailers peuvent encore gagner en compétitivité en concentrant leurs efforts sur l’optimisation des processus internes (en particulier de la supplychain), afin de réduire leurs coûts sans pour autant répercuter des frais supplémentaires au consommateur final.

Cependant, les retailers se retrouvent aujourd'hui confrontés à une forme d'injonction contraire : comment satisfaire le désir d’expérience et de services du consommateur avec un prix toujours plus bas ? 

À l’aune de ses observations internationales, Vincent Ducrey a tôt fait de répondre, en recommandant aux retailers de choisir : le positionnement premium ou le prix, quitte à développer deux offres distinctes de produits ou de services. 

Easier

Encore et toujours, en 2020, pour Vincent Ducrey, il conviendra de travailler sans cesse sur l'expérience : la simplifier, l'épurer, traquer les frictions et les painpoints. Le digital doit être un outil utilisé au service de la simplification de l'expérience.

Faire mieux, plus vite, moins cher et plus simple... Ces challenges ont souvent été adressés un par un jusqu'ici. Le plus difficile sera d'être en mesure de tous les relever en même temps.

– Vincent Ducrey


Ils ont fait leur rentrée des classes avec nous

Logo AdpulseAdpulse accompagne ses partenaires dans toutes les phases de médiatisation de contenus sur les réseaux sociaux : de la création à l'optimisation par l'analyse des metrics correspondantes.


Logo BonialFort de ses plateformes et apps médias dédiées à la préparation des courses, Bonial rassemble plusieurs millions d'intentionnistes (consommateurs proches de la phase d'achat) à travers le monde. L'exploitation de ces données lui permet d'optimiser les campagnes digitales Drive-To-Store de ses partenaires.


Logo Merci AndyMerci Handy est une marque proposant différents produits d'hygiène, du shampooing au gel nettoyant pour les mains. Au HUBTALK, la société nous a présenté comment elle a su prendre de contrepied toutes les règles marketing en place sur son marché afin de premiumiser ses offres et devenir une love brand.


logo foxintelligenceTout connaitre sur son marché et ses compétiteurs, telle est la promesse faite par Foxintelligence aux marques et aux retailers. Pour cela, la compagnie s’appuie sur l'analyse des transactions réelles et anonymisées du plus grand panel consommateur d'Europe (3 millions d'utilisateurs membres de Cleanfox.io).


Logo RespireAlors que la majorité des marques de cosmétiques du marché utilisent des produits controversés, Respire a fait le choix de produire une ligne de produits d’hygiène entièrement bio, végan et recyclable.


Logo BrightBright propose aux entreprises de repenser la manière dont elles produisent leurs contenus. Le but : automatiser la production et rendre le contenu interactif, personnalisés et évolutif en temps réel.


Logo ZeotapZeotap propose aux entreprises de digitaliser leur CRM en réconciliant 1st party data et 3rd party data. Le but : permettre aux marques de mieux comprendre leurs clients afin de cibler plus efficacement ces derniers.

Vous souhaitez approfondir vos connaissances ? Retrouvez le compte-rendu de la session deux, dédiée aux secteurs du luxe, de la mode et de la beauté, ici.

HUBFORUM 2019

Profile picture for user ayalo
Ali
Yalo
Video producer