Video time
15 min

Collecte et transit sécurisé de la donnée : IBM et Sigfox s'allient au bénéfice des supply chains

Par : Maxime Tricoire
2 octobre 2019
Temps de visionnage15 min

Maintenance prédictive, jumeau numérique, IoT… Le secteur industriel se digitalise à toute allure. Pourtant, si les industries passent au 4.0, les supply chains restent encore relativement peu concernées. Un comble, puisque ces dernières sont aujourd’hui l’épine dorsale des entreprises, impactant de fait toutes les autres activités. Yassine Essalih, IBM Watson Supply Chain Technical Leader d’IBM et Lourdes Hernandez, Sales Manager France, Sigfox font le point.

  • "Aujourd’hui, les entreprises doivent adopter une approche globalisée. Elles doivent aller chercher la donnée, la partager à l’ensemble de leur écosystème et utiliser l’IA pour l’interpréter" explique Yassine Essalih. Ce nouveau processus permet d’anticiper de potentielles défaillances dans la supply chain (grèves, problèmes de transports, pénuries…) et de s’adapter en conséquence.

  • Si la récupération de la donnée n’est plus un problème dans le cadre d’éléments fixes, elle est plus complexe dans le cas d’actifs mouvants (containers, véhicules…). "Toute la difficulté était de trouver une solution alliant économie d’énergie et efficacité" explique Lourdes Hernandez. Pour répondre à cette problématique, Sigfox a donc créé un nouveau standard : la 0G. Ce réseau basse fréquence est d’ores et déjà utilisée par PSA pour récupérer la data de ces containers à travers le monde.

  • Yassine Essalih plaide pour une capitalisation du savoir qui, selon lui, n’est possible que grâce à l’intelligence artificielle. "Aujourd’hui l’humain se base sur ses expériences précédentes pour résoudre un problème. Mais si l’humain s’en va, le savoir part avec lui. Ce n’est pas le cas avec l’IA". Il n’est pour autant pas question de remplacer le facteur humain. "L’intelligence artificielle est là pour assister le supply chain manager. Le but est de le rendre encore plus opérationnel en lui faisant gagner du temps." conclut-il.