Image
La vidéo, grande rupture de l’ère digitale selon Facebook [Replay HUBFORUM]

La vidéo, grande rupture de l’ère digitale selon Facebook [Replay HUBFORUM]

Par : HUB Institute
19 octobre 2017
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Beaucoup de marques aimeraient pouvoir prédire les grandes tendances de 2020. Laurent Solly, Directeur Général France et Regional Director for Southern Europe chez Facebook, est l’un des mieux placés pour nous parler d’une rupture qui façonnera le futur du marketing et de la communication : celle de la vidéo.

Body
Beaucoup de marques aimeraient pouvoir prédire les grandes tendances de 2020. Laurent Solly, Directeur Général France et Regional Director for Southern Europe chez Facebook, est l’un des mieux placés pour nous parler d’une rupture qui façonnera le futur du marketing et de la communication : celle de la vidéo. Ces dernières années, Facebook a particulièrement développé ses services dans le domaine de la vidéo, en lançant notamment Facebook Live et Watch, son service de télévision disponible sur mobile, ordinateur, et télévision. C’est un pari réussi : ces deux programmes ont été largement adoptés par le grand public et les entreprises. Retour sur les deux apprentissages partagés par Facebook.  

La vidéo se consomme de manière digitale, mobile et personnalisée

La vidéo a changé d’ère. Il y a vingt ans, la vidéo était réservée à ceux qui possédaient une caméra et elle était consommée par les familles sur un seul écran : celui de la télévision. Aujourd’hui, elle s’est démocratisée et s’est imposée à une vitesse incroyable : tout individu est désormais à la fois un producteur et un consommateur de vidéo. Si la vidéo est aussi apprécié, c’est parce qu’elle représente un support numérique, mobile et personnalisable. Les chiffres parlent d’eux-même : cette année, quatre fois plus de vidéos ont été produites sur Instagram par rapport à l’an dernier. En 2016, la consommation de vidéo sur ordinateur et mobile a dépassé l’audience de la télévision, et sur les dix applications les plus téléchargées, six sont développées autour de la caméra. De même, la vidéo est un support innovant : les dernières avancées dans le domaine de la réalité augmentée sont propagées à travers les stories et les lives des utilisateurs Facebook.

La vidéo est une véritable plateforme universelle

Autre constat : le consommateur n’a pas simplement changé de support, il a adopté un tout nouveau comportement, de nouveaux standards et une nouvelle façon de communiquer. La vidéo joue un rôle de plus en plus important en matière de divertissement et d’information et s’est inscrite dans le quotidien des consommateurs.  D’ici à la fin de l’année 2017, près de 73% du trafic sur Internet sera du contenu vidéo. Un signal important pour les annonceurs qui, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, ont tout intérêt à considérer la vidéo comme moyen de communication. Pas besoin d’attendre 2020 : la vidéo s’annonce déjà comme la plateforme marketing universelle en terme de personnalisation et d’innovation. Pour en savoir plus, Ruptures 2020 : consultez l’étude de Facebook IQ  https://www.facebook.com/iq/series/2020

Contributeur de l’article : Madison Nodin